Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après un beau week-end ensoleillé et paisible, j’ai envie de vous écrire ce billet pour vous faire partager un moment inattendu et délicieux vécu dans la nuit de samedi à dimanche … 1 heure du matin, le sommeil n’est pas au rendez-vous , la chaleur sans doute .. tant mieux c’est l’été, tiens si on regardait un truc à la télé ?

La zapette se dirige très vite vers Paris Première et je l’arrête net car, ô surprise, qui je vois et qui j’entends surtout … !

 

Après une Victoire de la Musique, remportée en mars 2005 pour son clip "Les Beaux Yeux de Laure", Alain Chamfort donnait un concert surprise le 7 mai de la même année dans les jardins du Luxembourg.

Sont au programme de nombreux titres de son dernier album en date, "Le Plaisir", publié en 2003, parmi lesquels "Le Grand Retour", "L'Hôtel des insomnies" et, bien sûr, "Les Beaux Yeux de Laure", sans oublier ses grands succès passés, comme "Traces de toi", "La Fièvre dans le sang", "Souris puisque c'est grave", "Clara veut la lune", "L'ennemi dans la glace" ... et d'autres :

Alain Chamfort, merveilleux mélodiste, collabora avec Serge Gainsbourg dès 1977 qui lui écrivit de très beaux textes, tels ceux de "Malaise en Malaisie", "Chasseur d’ivoire", "Manureva" ou "Bambou", dont on trouve sur ce double album des versions live récentes et réussies.

 

Reprenant les succès de trois décennies de créations musicales, cet enregistrement unique (un DVD et un double album) est précieux et inoubliable. Producteur, compositeur, interprète, pianiste, esthète et poète, Alain Chamfort nous offre un voyage dans un univers empreint d’élégance et d’émotion.

La sortie de cet album d’Alain Chamfort fit figure de double événement ; d’abord parce qu’il reprenait ses plus belles chansons mais aussi en raison de l’enregistrement d’une prestation live unique : 25 grands succès revisités avec l’inspiration d’un beau matin de printemps dans les Jardins du Luxembourg qui forment une trame originale et ludique, preuve de la créativité de l’artiste.

Ce double album, témoignage entre cour et jardin, de près de 30 ans de carrière, présentait un nouvel éclairage sur une œuvre prolifique. L’édition fut limitée à 10 000 exemplaires.

 

 

 

Alain Le Govic, né en mars 1949, joue très tôt de la musique, crée des groupes et devient musicien de Jacques Dutronc. Il rencontre Claude François en 1970 qui le produit et lui demande de changer de nom. Il le quittera en 1976 pour signer chez CBS et quelques années plus tard chez Sony. Son contrat n’étant pas reconduit (pas assez de ventes, il est remercié )… il enregistre un album chez Delabel en 2003 « Le Plaisir » puis rejoint un label indépendant XIII Bis Records en 2005 où figure cet "Impromptu dans les jardins du Luxembourg".

Alain Chamfort, le dandy - au charme indiscutable ! - dont les mélodies sont intemporelles, demeure une source d’inspiration inépuisable pour bon nombre de jeunes talents de la scène française.

 
Tag(s) : #Musique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :