Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog






Jérôme Lagarrigue est né à paris en 1973. Il vit et travaille à New York.
Fils de l’illustrateur Jean Lagarrigue et de l’écrivain afro américaine Lilian Barlow, il passe son enfance à Paris, puis il suit le conseil de son père, illustrateur pendant cinq ans pour « Esquire », magazine du gentleman américain dans les année 60 : « Si tu veux traviller en France, il faut que tu reviennes de New York ».
À 20 ans, il s‘inscrit à la Rhode Island School of Design au nord de New York et en 3 ans se taille un style entre Hopper et Bacon. Il travaille à la main et pas à l’ordinateur, représente des corps et pas des concepts. L’année d’après, il expose, pour la première fois, à la maison française de l’Université de Colombia.

Il sera distingué plusieurs fois avec plusieurs prix, en étant notamment pensionnaire de la villa Medicis de Rome.





Il aime peindre le reflet bleuté des peaux noires. Jérôme est métis, il aime le rap - il a créé la pochette du 1er album de FAF Larage en 1998 - le jazz et l’Afrique. Son père raconte que rien ne l’attirait plus en Amérique que la culture black et la beauté des femmes noires. Jérôme retrouve, à Brooklyn, le désir même dont il est né.

 

 



 « Brooklintimate » du 16 avril  au 30 mai 09

Galerie Olivier Waltman
74, rue mazarine
75006 Paris

Tag(s) : #Coup de coeur
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :