Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


Cette année, le champion de la coupe de France de football sera breton ! Samedi prochain 9 mai, au Stade de France, Rennes rencontrera Guingamp. Le match sera diffusé sur France 2.

Le football breton connaît une bonne saison car Vannes était en finale de la coupe de la ligue.

Surpris(e) que je vous parle de ça ? Et bien voilà, je fais … mon coming out aujourd’hui ! Je suis bretonne, des Côtes d’Armor, à 200% (minimum) !!! et cela depuis des générations : parents et aussi grands-parents, arrières grands-parents …

Rennes a remporté deux fois la coupe en 1965 et 1971. Je me souviens de cet événement de juin 1971 : nous avions regardé mes frères et moi la première mi-temps du match avec mon père que nous avions laissé ensuite seul dans le salon pour aller nous coucher. De mémoire, cette rencontre avait l’air de se prolonger. Mon père agitait les coussins du canapé à chaque fois que les Rennais étaient offensifs. Ma mère le regardait assez éberluée qu’on puisse se mettre dans un état pareil pour un match et craignait pour ses (nombreux) bibelots. Elle faisait irruption dans la pièce à chaque fois que mon père élevait la voix !



Ce match de 1971 opposait Rennais et Lyonnais :

Finale le 20 Juin 1971 à Colombes (Yves du Manoir)
Arbitre Mr Vigliani (46801 Spectateurs)
But Guy (63eme sur penalty)
Rennes :  Aubour - Cosnard, Cédolin, Chlosta, Cardiet - Garcia, Naumovic, Betta - Guy, Kéruzoré, Rico
Lyon : Chauveau - Domenech, Mihaijlovic, Baeza, Valette, Lhomme (78ème mn), Perrin, Prost, Chiesa, Félix, Di Nallo, Ravier

La finale avait débuté sur un rythme relativement peu élevé au Stade de Colombes. Rennes se créait de nombreuses occasions de marquer, mais ne parvenait pas à trouver la faille de ses adversaires.
Les Bretons semblaient s’appuyer essentiellement sur leur force collective tandis que les Lyonnais misaient plus sur leur trio offensif composé de Di Nallo, Félix et Chiesa. Le score était nul à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, les événements, que je vous relate grâce à des archives retrouvées sur le net, s'accélérèrent sérieusement.

A la 55ème minute, Félix reprit de la tête un corner, mais sa tête effleura la barre transversale de Marcel Aubour le gardien Rennais.
Quelques secondes plus tard, les Rennais étaient déjà dans la surface lyonnaise et réussissaient à ouvrir la marque, mais l'arbitre annula l'action pour une position de hors-jeu. Une longue interruption s'en suivit du fait des protestations bretonnes.

Je ne vous raconte pas dans quel état était mon père, maudissant l'arbitre jusqu'à la fin de ses jours en le traitant de tous les noms d'oiseaux possibles et imaginables. On l'entendait hurler de nos chambres mes frères et moi.

Après quelques minutes de flottement, la partie fut relancée et les Rennais se lancèrent dès lors à l'assaut des buts adverses. Ils ouvrirent la marque sur penalty à la 63ème minute, par l'intermédiaire d'André Guy, qui, taclé dans la surface par Valette, se fit justice lui-même. Lyon marquait alors contre son propre camp !

Malgré de nombreuses occasions en fin de match, essentiellement pour les Rennais, le score n'évolua plus.
La Coupe de France se rendit pour la seconde fois en moins de dix ans du côté de la Bretagne, totalement en liesse. Ce fut aussi le triomphe de son emblématique entraîneur, Jean Prouff.




Nous entendîmes alors mon père crier de joie « Les enfants, Rennes est champion de France ! » à plusieurs reprises. Il ouvrait les portes de nos chambres, il cavalait dans tous les sens avant de descendre à la cave en courant pour aller chercher une bouteille de cidre. Je nous revois en train de trinquer avec lui, en pyjama, à 11 heures du soir passés, heureux de sa joie !

Finaliste de la Coupe de France en 1997, L’En Avant de Guingamp représente l'invité surprise de ces demi-finales, le club étant en Ligue 2 en milieu de tableau. 
http://www.eaguingamp.com


Son palmarès est tout-à-fait honorable :

Vice-champion de Division 2 : 1995 et 2000
Vice-champion de National 1 : 1994
Champion DH Ouest : 1976
Champion de France des moins de 18 ans : 2008
Finaliste de la Coupe de France : 1997 et 2009
Demi-finaliste de la Coupe de France : 1998
Demi-finaliste de la Coupe de la Ligue : 1996
Vainqueur de la Coupe Intertoto : 1996



Cette équipe n’a rien à perdre, c’est ce qui fait sa force et en même temps tout le charme de cette Coupe de France. Pour l’anecdote, le club appartient à l'ancien président de la Ligue de football, Noël Le Graët.

L'histoire du club est liée a celle de cet homme. Il arrive à la présidence en 1972 alors que le club est en DSR. La saison 1972-1973 marque le début de l'ascension du club.
Cette année-là, l’EAG parvient en 8e de finale de la coupe de France en battant quatre pensionnaires de D2 (Laval, Brest, Le Mans et Lorient). Il est alors question dans la presse nationale (Le Monde, L'Équipe) de ce petit bourg breton accumulant les exploits sous la houlette de son jeune président, d’à peine plus de 30 ans, Noël Le Graët. Le club continue sur sa lancée et enchaîne les montées jusqu’à la division 2, atteinte en 1977-1978. Le club joue même la montée en D1 lors de la saison 1979-1980. Finalement, le club termine 3ème et ne passe pas le cap des barrages.

En 1991, Le Graët quittera la présidence du club pour prendre celle de la Ligue Nationale. Il sera remplacé par Bertrand Salomon.

Cette finale suscite également beaucoup d’intérêt chez les Africains, fous de foot, car 5 d’entre eux sont des joueurs de l’En Avant : le Nigérian Wilson Oruma, Baky KONE du Burkina Faso, le sénégalais Badara SENE, Mouri OGUNBIYI, l’international béninois et Gilson SILVA l'international cap-verdien.





Mon père est né à Grâces, petite ville de 2500 habitants aujourd’hui, « collée » à Guingamp, alors je penserai à lui samedi soir. J’aimerais pouvoir me dire qu’il voit le match de là-haut !

Je vais donc regarder le match samedi, j’aurai mis une bonne bouteille de cidre au frais car de toute façon, le vainqueur sera breton !

Mais j’ai tout de même envie de dire :
En avant Guingamp !!!



ps : samedi soir 22H48, L'En Avant de Guingamp est champion de la Coupe de France (2 à 1) !!!



 

Tag(s) : #Bretagne
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :