Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TitoPuente.jpg

 

C'est ainsi qu'on appelle les Portoricains d'origine qui ont élu domicile à New York.

Tito Puente, (Ernesto Antonio Puente Jr), Newyorkais d’origine portoricaine, -surnommé El Rey del Timbal (le roi du timbal), est un des musiciens les plus prolifiques de la musique latine. Il a alimenté et traversé toutes les modes.

Il commence par être danseur, puis choisit la musique et joue de plusieurs instruments : congas, piano et vibraphone. Il est engagé par plusieurs big bands avant de créer son premier groupe, en 1947, les Piccadilly Boys, où joueront notamment les célèbres Johnny Pacheco et Ray Baretto.

Pendant les années 50,  il joue du mambo presque tous les soirs au Palladium Ballroom à New York, lieu de rendez-vous des vedettes américaines, puis il popularise le cha-cha-cha. Il est le seul artiste non cubain à être invité à Cuba en 1952 à l'occasion de la célébration des 50 ans de la musique cubaine. En 1956, il s'oriente vers le jazz avec l'album Puente Goes Jazz puis vers la bossa nova durant les années 60.

En 1962, il compose « Oye Como Va »  qui connaîtra un énorme succès en 1970 grâce à la reprise de Carlos Santana, chanteur, compositeur et guitariste virtuose américain d’origine mexicaine. Sa version est "Latino Rock".

 

Le mambo, l'une de ses musiques de prédilection est un des ingrédients à l'origine de la salsa ... qui est aussi devenue une danse. Regardez (et écoutez !) :

 


Tito Puente - Mambo Gozon

Tag(s) : #Musique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :