Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog



Martin Luther King avait raison de rêver il y a 40 ans en disant qu'il fallait croire à la reconnaissance du peuple noir, qu'elle viendrait un jour  et -comme s'il avait eu une prémonition- il avait ajouté qu'il ne serait peut-être pas là pour la vivre. Il fut assassiné (en avril 1968) comme Abraham Lincoln (en avril 1865), président des USA républicain anti-esclavagiste.

Même si j'ai hâte qu'on ne parle plus de Barak Obama comme un président noir mais comme le président des États Unis, élu aussi par une majorité d'américains pour son programme, je ne vais pas bouder ni ma grande émotion ni mon plaisir. Je vais espérer encore plus fort une évolution significative dans notre pays où enfin les noirs pourront être présents parmi les élus.

Les États-Unis avaient peut-être une longueur d'avance sur nous car ils sont tous des enfants d'émigrés. Il nous faudra peut-être encore une génération pour constater que les mentalités et les moeurs n'ont plus rien de commun avec ce qu'elles sont encore aujourd'hui dans notre pays .






Dans son discours après la proclamation de sa victoire, Obama dit notamment :

"Si qui que ce soit parmi vous doute encore du fait que les Etats-Unis sont un endroit où tout est possible, s'il se demande si le rêve de nos fondateurs est encore vivant aujourd'hui, s'il s'interroge sur le pouvoir de la démocratie... Cette soirée répond à ses questions".

L'image des États-Unis change donc aux yeux du monde, dont l'anti-américanisme avait commencé avec les années Bush père et s'était exacerbé avec Bush fils. La démocratie s'est donc exprimée aussi en mettant un terme aux années catastrophiques tous azimuts du président sortant.

Je suis heureuse que Nelson Mandela qui a fêté ses 90 ans cette année ait été témoin de cela ; il souhaite que la grande pauvreté d'une partie de la population américaine figure parmi les (déjà) nombreuses préoccupations et priorités du Président OBAMA.






Tag(s) : #Actu
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :