Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

 

 


Aimé Césaire est né en Martinique en 1913. Ayant obtenu une bourse à l'âge de 18 ans, il suit des études supérieures à Paris puis fonde en 1934 avec d’autres étudiants antillo-guyanais et africains (parmi lesquels Léopold Sédar Senghor), le journal L' étudiant noir. C’est dans les pages de cette revue qu’apparaît pour la première fois le terme de "négritude ".

 
Il entre à l'Ecole Normale Supérieure et commence à écrire en 1936 puis retourne en Martinique 3 ans après pour enseigner au lycée de Fort de France. Il fonde la revue Tropiques en 1941. En 1945, il est élu maire de Fort de France puis devient député.

Aimé Césaire a choisi le mot nègre pour créer un mouvement de résistance au racisme, il a tenu a souligner l'origine africaine de la négritude. Le mouvement panafricain lui reconnaît cette paternité. Les pays du Sud trouvent un écho à leur idéologie dans sa pensée alors que la domination exercée sur eux par les pays du Nord perdure et risque de se durcir au cours du XXIème siècle.

Il s'est opposé à toute justification ("Discours sur le colonialisme") de la période coloniale française : il refuse de recevoir N. Sarkozy  alors ministre de l’Intérieur car Il entend ainsi signifier son profond désaccord avec la lettre de loi du 23 février 2005 "reconnaissant le rôle positif de la présence française outre-mer" .

Le peuple antillais veille sur "Papa Césaire" en attendant que la France organise dimanche des obsèques nationales . Le président qui se rendra à ses obsèques salue en lui un "symbole d'espoir pour les peuples opprimés" ...



Tag(s) : #Actu
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :