Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

serres-auteuil-interieur.jpg

 

 

À deux pas du périphérique parisien, le jardin des Serres d'Auteuil forme depuis 1998 avec le parc de Bagatelle, le Parc floral de Paris et le jardin de l'école d'horticulture Du Breuil, le jardin botanique de la Ville de Paris. Ce jardin créé par la volonté de Louis XV a été aménagé en 1761 à deux pas du Bois de Boulogne. A l'origine le jardin était décoré de nombreux parterres de fleurs et comportait des serres. Un siècle plus tard, le jardin changea de destination. Les serres entièrement réaménagées par Jean-Camille Formigé entre 1895 et 1898 devinrent un lieu de production de fleurs pour les jardins de la ville de Paris.

 

 

serres-auteuil.jpg

 

Les serres monumentales de l'époque sont encore aujourd'hui l'un des plus beaux ensembles de serres d'Europe. En 1968, alors que le périphérique parisien était construit, un tiers de la surface du jardin a été grignoté par les besoins de l'urbanisation. C'est aussi à cette époque que l'activité de production horticole a quitté les lieux pour être transférée à Rungis et à Fresnes.

 

SERRES-D-AUTEUIL2010.jpg

http://www.petitions24.net/serresdauteuil

 

Est-il raisonnable que la FFT fasse le choix de saccager le jardin et les Serres d’Auteuil (déjà amputés du tiers lors de la construction du périphérique en 1968), alors qu’il existe d’autres solutions d’agrandissement ? Par exemple au nouveau stade Jean-Bouin voisin (l’ancien ayant été rasé à l'été 2010 y compris les tribunes Années 30 et 65 arbres), futur « monstre » de 20 000 personnes s’élevant jusqu’à 31 mètres de hauteur ?

D’autant qu’il doit être entièrement financé, pour quelque 200 millions d’euros, par le contribuable parisien, afin de permettre au Stade Français, société privée, de jouer une dizaine de matches par an qui pourraient se dérouler à dix mètres de là, au Parc des Princes, autre monstre de béton.

Est-il même raisonnable d’envisager, à l’ère du Grand Paris, un agrandissement du stade Roland-Garros, alors qu’avec ses 8,5 hectares, on ne trouvera jamais sur place l’espace lui permettant de rivaliser avec les trois autres sites du Grand Chelem, qui s’étendent sur 16 à 20 hectares ?

 

Est-il admissible que ce quartier d’Auteuil et des Princes soit asphyxié, livré de toutes parts au « sport business » au détriment du sport amateur et scolaire, des espaces de verdure et des sites du patrimoine à la fois au Parc des Princes (bientôt agrandi), au stade Jean-Bouin, à la piscine Molitor (inscrite mais bientôt détruite), à l’hippodrome de Longchamp (pelouse bientôt tronquée), aux Serres d’Auteuil ?


N’est-il pas scandaleux, alors que dans le monde entier les stades sont construits à l’écart des habitations, que tous ces sites voisins ne fassent pas l’objet d’un plan d’ensemble respectueux du patrimoine et des espaces verts protégés, telles les admirables, les uniques Serres d’Auteuil ?

 

 

Tag(s) : #Humeur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :