Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Consultations de Rosalie

Bonjour et bienvenue ! Je vous propose des consultations à Paris, par tél. et Skype. Mon objectif est de vous apporter conseil, éclaircissement et réconfort. Je vous invite à découvrir mon parcours et le déroulement de mes consultations.

Où êtes vous ?

Publié par rosalie

Que signifie votre rêve ? Champagne

Vous avez rêvé ? Écrivez, cela peut vous aider à mieux vous connaître, comprendre certaines situations et apprendre des choses sur vous-mêmes. Avant d'essayer de comprendre un rêve, notez-le, même si les situations, circonstances, l'environnement, etc. vous paraissent désordonnés, étranges ou incohérents.

 

      Rosalie consulte à Paris et par tél.

 

Se voir offrir du champagne représente souvent un événement heureux, même s'il est de courte durée. Cela peut correspondre à un besoin subliminal de sortir ou de se libérer d'un ordre de vie bien établie, trop étriquée et un désir d'aventure.

Ce rêve peut aussi traduire l'envie de profiter de la vie sans penser à demain, pour être insouciant et libre, grisé et déshinibé. Le champagne dans un rêve
signifie également la vie en suspens, beaucoup de plaisir, l'infidélité, l'inconstance, surtout s'il coule à flots et qu' on en abuse .
   

Boire du champagne en bonne compagnie  est positif et parle de partage, d'enthousiasme, de gaieté.
Boire du champagne seul peut pointer le fait de se sentir seul, abandonné, quitté (rupture), incompris.

Si la bouteille de champagne est ouverte, elle annonce des perspectives positives, un nouveau départ, des efforts récompensés, le fait de pouvoir enfin savourer un succès, de profiter de la vie, d'avoir une augmentatioon de ses revenus.
  

Une bouteille de champage qui se brise annonce une expérience orageuse.

 

Je vous propose de vous aider à y voir plus clair si vous le souhaitez... Et n'oubliez pas de rêver ! À bientôt.

 

lune-bleue

Interprétation de votre rêve

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article