Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Consultations de Rosalie

Bonjour et bienvenue ! Je vous propose des consultations à Paris, par tél. et Skype. Mon objectif est de vous apporter conseil, éclaircissement et réconfort. Je vous invite à découvrir mon parcours et le déroulement de mes consultations.

Où êtes vous ?

Publié par rosalie

Que signifie votre rêve ? Bivouac

Vous avez rêvé ? Écrivez, cela peut vous aider à mieux vous connaître, comprendre certaines situations et apprendre des choses sur vous-mêmes. Avant d'essayer de comprendre un rêve, notez-le, même si les situations, circonstances, l'environnement, etc. vous paraissent désordonnés, étranges ou incohérents.

 

 


Roses de montmartre

 

Consultations de Rosalie Breizh

 

Rêver de bivouac, de "bivouaquer" révèle une envie d'ailleurs, d'autre chose, d'un autre style de vie, d'authenticité, de simplicité, de s'aérer, d'alléger sa vie actuelle, le poids de charges, de responsabilités.

Le rêveur qui bivouaque peut avoir une envie de moins de confort, de retour à la nature. S'il est accompagné, c'est qu'il veut retrouver de la complicité et du partage avec ses amis et/ou proches. S'il est seul cela signifie qu'il a besoin de faire le vide, s'isoler, d'éloignement par rapport à son quotidien, ce qu'il vit, qu'il veut repartir sur de nouvelles bases, qu'il fait le point. Il veut couper avec "les affaires en cours" et chercher et trouver un peu de paix.

Il peut aussi s'agir d'une prise de conscience d'une vie trop attachée au matérielle, voire une crise existentielle.

Cela peut aussi symboliser que le rêveur a envie de se débrouiller par lui-même, sans aucune aide, ou qu'il a un besoin impérieux d'indépendance.
 

 

Je vous propose de vous aider à y voir plus clair si vous le souhaitez... (Je ne peux répondre à toutes vos demandes d'interprétation par écrit et j'ai donc prévu des consultations pour cela, 20 mns suffisent)  Et n'oubliez pas de rêver ! À bientôt.

 

lune-bleue

Interprétation de votre rêve

 

source photo

Commenter cet article