Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le doux remède au stress ou l'anxiété : le millepertuis

Le millepertuis (hypericum perforatum) qui fleurit de juin à septembre, est une plante aromatique, comestible et médicinale. Ce sont les som­mités fleuries qui sont utilisées sous diverses formes : infusion pour calmer, macération des fleurs dans l'huile pour un effet anti-inflammatoire, cataplasme de fleurs fraîches pour guérir les plaies.

Le « millepertuis » est un antidépresseur naturel ; il est essentiellement utilisé pour traiter les troubles neurologiques tels que la déprime, la dépression, l'insomnie, l'appréhension (avant une opération, un examen) les changements d’humeur et la mélancolie. Il est efficace aussi après "un coup dur", un événement traumatisant.

En granules homéopathiques : Hypericum perforatum 30 CH, prescrit avec 5 granules à chaque prise, matin et soir. Le traitement doit être continu pendant un mois minimum, plus si besoin.

Les antidépresseurs chimiques n’agissent que sur une seule voie (la régulation de la sérotonine), Hypericum Perforatum, en plus, agit sur la noradrénaline, l’acide gamma-aminobutirique et la dopamine (les neurotransmetteurs).

L' hypericum perforatum est également efficace en traumatologie et dermatologie.

 

Il peut être pris également en teinture mère : 30 gouttes 3 fois par jour Hypericum perforatum (ou 50 gouttes le soir). Traitement de 2 mois minimum.

Ne pas interrompre du jour au lendemain. Diminuer progressivement. Consulter votre médecin traitant ou votre pharmacien qui vous conseillera.

À consommer le moins possible :  café, thé (1 seul par jour).

À éviter : tabac, menthe, anti-inflammatoires, antibiotiques, exposition au soleil. 

Le millepertuis a un réel effet bénéfique sur la dépression légère, l'anxiété légère ou l'insomnie. Il ne provoque aucune accoutumance mais présente des risques  d'interactions avec :

. d'autres plantes (ginkgo, valériane, aubépine, passiflore),

. des compléments alimentaires,

. de nombreux médicaments.

Il est donc recommandé de consulter un médecin/pharmacien avant d'entreprendre un traitement.

 

 

Tag(s) : #MieuxVivre

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :