Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Consultations de Rosalie

Bonjour et bienvenue ! Je vous propose des consultations à Paris, par tél. et Skype. Mon objectif est de vous apporter conseil, éclaircissement et réconfort. Je vous invite à découvrir mon parcours et le déroulement de mes consultations.

Où êtes vous ?

Publié par rosalie

Bouchées de poisson parmentierBouchées de poisson parmentierBouchées de poisson parmentier
  • 4 filets de poisson charnu
  • 1 kg de pommes de terre
  • 150 g de farine
  • 1 oignon
  • 1/2 bouquet de persil ou basilic, coriandre selon les goûts.
  • épices pour légumes
  • ail
  • huile de friture
  • sel, poivre
 

Eplucher les pommes de terre et faites-les cuire dans une casserole ± 15 mns.

Faire cuire les filets à l'eau dans une autre casserole.

Mettre les herbes coupées, l'ail & l'oignon coupés, du sel et du poivre dans un mixeur.

Y ajouter les pommes de terre cuites et les poissons cuits à l'eau (vérifier qu'il n'y a pas d'arêtes).

Rectifier l'assaisonnement si besoin et mettre le mélange mixé dans un saladier.

Mettre de l'huile dans une sauteuse qui n'attache pas (à bords hauts de préf.) sur le feu pour la friture des bouchées/beignets.

Prendre le mélange dans la main et en faire des boules.

Les tremper dans la farine et les faire frire dans la poêle.

 

Option : ajouter une courgette râpée au mélange dans le mixeur.

Sauces : une mayonnaise  (photo) ou béarnaise ou une sauce tomate

 

Recette sauce tomate :

• 1 oignon

• 1 tomate fraîche et 1 pte boîte de concentré

• 2 verres d'eau

• 1 bouillon de légumes ou de poisson

 

Mettre sur le feu une casserole avec un peu d'huile.

Couper l'oignon en rondelles et le faire revenir.

Mettre la tomate fraîche et le concentré en même temps.

Attendre 5 min avant d'ajouter les 2 verres d'eau.

Saler, poivrer, mettre un bouillon de légumes ou de poisson, n'oubliez pas de mettre de l'ail et du piment doux pour relever le goût du poisson.

Laisser mijoter 10 min et servir avec les bouchées bien chaudes.

 

 

Commenter cet article