Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Consultations de Rosalie

Bonjour et bienvenue ! Je vous propose des consultations à Paris, par tél. et Skype. Mon objectif est de vous apporter conseil, éclaircissement et réconfort. Je vous invite à découvrir mon parcours et le déroulement de mes consultations.

Où êtes vous ?

Publié par rosalie

Crèmes catalanes !Crèmes catalanes !Crèmes catalanes !

1 orange
1 gousse de vanille
1/2 de litre de lait
6 jaunes d'œuf
100 gr de sucre de canne (ou 50 gr de sucre blanc & 50 gr de sucre de canne)
20 g de maïzena

 

Prélever des zestes bien fins d'une  orange (peau bien lavée ). Fendre une gousse de vanille en 2 dans la longueur, gratter délicatement l'intérieur avec la pointe d'un couteau afin de détacher et récupérer les petites graines.

Chauffer le lait dans une casserole  avec le zeste d'orange, les petites graines et la gousse de vanille. Aux premiers signes d'ébullition, retirer la casserole de la plaque de cuisson, et laisser infuser à température ambiante.

Fouetter énergiquement les jaunes d'oeuf avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Incorporer ensuite la maïzena délicatement, puis le lait parfumé à la vanille et à l'orange après l'avoir filtré . Transvaser cette crème obtenue dans une casserole. La chauffer sur feu doux, tout en remuant sans cesse pour l'empêcher d'attacher au fond, et maintenir l'ébullition pendant 1 minute. Elle doit être bien lisse et brillante.

La répartir ensuite dans des ramequins, la laisser refroidir à température etla mettre au frigo.

Faire caraméliser les crèmes juste avant de les déguster : Préchauffer le gril du four. Recouvrir les crèmes d'une fine couche de sucre cassonade, puis les glisser sous le gril bien chaud, et les laisser caraméliser 1 à 2 minutes.

 

Il est préférable de préparer la crème catalane à l'avance et de laisser les écorces d'orange et la vanille tremper dans le lait quelques heures pour que leur goût soit bien présent.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article