Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Consultations de Rosalie

Bonjour et bienvenue ! Je vous propose des consultations à Paris, par tél. et Skype. Mon objectif est de vous apporter conseil, éclaircissement et réconfort. Je vous invite à découvrir mon parcours et le déroulement de mes consultations.

Où êtes vous ?

Publié par rosalie

Arènes d' Antequerra, Andalousie (photo Rosalie)

Arènes d' Antequerra, Andalousie (photo Rosalie)

Vous avez rêvé ? Écrivez, cela peut vous aider à mieux vous connaître, comprendre certaines situations et apprendre des choses sur vous-mêmes. Avant d'essayer de comprendre un rêve, notez-le, même si les situations, circonstances, l'environnement, etc. vous paraissent désordonnés, étranges ou incohérents.

 

L'arène ronde renvoie le rêveur au coeur de sa personnalité.

Qu'il soit acteur ou spectateur, il est invité à une introspection qui peut l'amener à plus d'expression (de soi notamment), de créativité, d'action ou même de théâtralité selon les circonstances. Ce peut être une lutte, un combat vis-à-vis de lui-même ou d'un (ou plusieurs) adversaires, ou faire face à l'adversité s'il s'agit de blocage, empêchements, événements ou vents contraires.

L'arène peut symboliser notre espace de perception, d'expérience, de confiance ou de méfiance.

Il y a une évocation des jeux du cirque où on a le sentiment de descendre dans 'la fosse aux lions'. Le rêveur peut se trouver à la veille ou proche d'une échéance, d'un événement très important où il aura à convaincre pour gagner.

Le rêveur qui se trouve dans l'arène a envie ou peur d'être vu des autres, de tous les autres. Le rêveur qui est dans les gradins aimerait peut être être au centre des regards. Oserais-je ? Les gradins peuvent symboliser les étapes à franchir petit à petit pour se sentir près à être vu, entendu, et surtout écouté.

 

Je vous propose de vous aider à y voir plus clair si vous le souhaitez... Et n'oubliez pas de rêver ! À bientôt.

 

lune-bleue

Consultation d'oniromancie

  *

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article